Infraction avec une voiture de sociétés

Les infractions avec une voiture de sociétés

Amandes et véhicules de fonctions :

Les patrons vont être obligés, dès 2017, de désigner leurs salariés ayant écopé d’une amende au volant d’un véhicule de société. Une loi en ce sens doit être votée ce mardi à l’Assemblée.

Voici concrètement ce que prévoit le texte :

Quoi ? Obligation de délation -> L’entreprise devra impérativement indiquer à l’administration l’identité et l’adresse de celui qui conduisait réellement le véhicule, dans un délai de 45 jours après avoir reçu le procès verbal. Sous peine, pour le représentant légal, d’une amende correspondant aux contraventions de la quatrième classe, d’un montant maximum de 750 euros.

Quand ? Dès le 1er janvier 2017 -> Encore trois mois de répit pour les contrevenants peu exemplaires, la loi est censée entrer en vigueur dès le début de l’année prochaine. Un décret d’application devra préciser le type d’infractions concernées. Il s’agira a priori des excès de vitesse, des feux rouges grillés, du non-respect des distances de sécurité et du stationnement dangereux.

Ce qui change ? Conducteur forcément identifié -> Actuellement le représentant légal peut contester la verbalisation en indiquant ne pas être l’auteur de l’infraction sasns toutefois pouvoir désigner le responsable avec certitude. Ce qui ne l’empêche pas de payer l’amende mais n’implique aucun retrait de point pour le véritable responsable.

4.7/5 - (4 votes)
D'autres actualités sur le même sujet
différents moyens paiement entreprise

Les différents moyens de paiement pour les entreprises

La diversité des moyens de paiement est toujours une plue value pour les dirigeants d’entreprises, dans le cadre des relations avec les clients ou les fournisseurs.

Lire la suite →
Représentativité patronale, intervention des CAC

Représentativité patronale : intervention des CAC

Précisions juridiques À compter de 2017, le commissaire aux comptes devra attester, tous les quatre ans, du nombre d’adhérents à l’organisation professionnelle d’employeurs (OPE) qui …

Lire la suite →
les logiciels de caisse certifiés

Les logiciels de caisse certifiés

L’arrivée des logiciels À compter du 1er janvier 2018, les assujettis à la TVA qui enregistreront les règlements de leurs clients au moyen d’un logiciel de …

Lire la suite →
Contactez-nous

N’hésitez pas à nous contacter, nos experts-comptables se feront un plaisir de revenir vers vous dans les plus brefs délais. Vous pouvez également prendre directement un rendez-vous.