Expert-comptable du secteur des pharmacies

Notre cabinet d'expertise comptable est spécialisé dans le secteur des pharmacies suite à l'acquisition de compétences dans ce domaine.

Le secteur des pharmacies : une expérience et des compétences acquises

Nos compétences variées et notre curiosité nous ont permis de nous spécialiser dans différents domaines d’activité. L’activité des pharmacies fait ainsi partie de nos spécialisations. Sachez que nous avons un site internet dédié à ce secteur.

Nos connaissons les spécificités de votre secteur

L’ordre national des pharmaciens recensait 20 966 pharmacies d’officines en France métropolitaine en 2018, en baisse de 1,1% sur un an. En revanche, depuis 2013, la profession a perdu 949 établissements.

Malgré cette diminution, les professionnels de ce secteur et les pouvoirs publics constatent un nombre encore trop important de pharmacies et notamment dans les centres-villes. Par conséquent, il y a eu un gèle des créations.

À noter que la France est historiquement un grand consommateur de médicaments.

Le chiffre d’affaires devient de moins en moins un indicateur représentatif de la rémunération des pharmaciens. Elle est en partie décorrélée du prix et du volume des médicaments vendus et repose sur de nouvelles formes de revenus.

Le détail des spécificités comptables des pharmacies

  • Il n’existe pas de plan comptable professionnel
  • L’approvisionnement se fait généralement auprès de grossistes répartiteurs
  • Les grossistes envoient une facture récapitulative souvent par quinzaine au en fin de mois par taux de TVA
  • Certains pharmaciens se regroupent afin d’optimiser leurs conditions d’achats, un pharmacien achète pour les autres et leur rétrocède les marchandises à prix coûtant
  • Ces rétrocessions figurent dans le chiffre d’affaires et non au crédit du compte d’achats, on utilise le compte 7088  » autres produits d’activités annexes  » à cet effet
  • La prise en compte du tiers payant nous oblige à vérifier en fin d’année que toutes les ventes délivrées avant d’encaisser le prix par la caisse d’assurance maladie sont prises en compte

Les spécificités sociales associées aux pharmacies

La caisse d’assurance vieillesse des pharmaciens (CAVP) gère les régimes obligatoires de retraite et de prévoyance des pharmaciens libéraux :

  • Le régime invalidité-décès
  • Le régime complémentaire
  • Pour les biologistes médicaux conventionné, le régime des prestations complémentaires de vieillesse

Tout pharmacien inscrit à une des sections A, B, C, D, E et G de l’Ordre national des pharmaciens est obligatoirement affilié à la CAVP. La CAVP ne verse pas d’indemnités journalières maladie aux pharmaciens, en cas d’arrêt de travail. Seules des prestations en cas d’invalidité sont prévues.

Les spécificités fiscales liées aux pharmacies

Il existe quatre taux de TVA :

  • 20% : pour les produits de la  » parapharmacie  » et de la cosmétologie, les médicaments à usage vétérinaire, les cotons
  • 10% : pour les médicaments non remboursables
  • 5.5 % : pour les laits et aliments infantiles, les appareillages et équipements pour handicapés
  • 2.10% : pour les médicaments remboursables

L’exigibilité de la TVA des ventes faites à des particuliers bénéficiaires du tiers payant doivent être soumise à la TVA dès leur réalisation. Et ce, même si le prix serait acquitté par l’organisme tiers plus tard.

Il existe une taxe annuelle sur les médicaments qui est due par le titulaire de l’autorisation de mise sur le marché et non par la pharmacie qui vend le produit.

Contactez-nous

N’hésitez pas à nous contacter, nos experts-comptables se feront un plaisir de revenir vers vous dans les plus brefs délais. Vous pouvez également prendre directement un rendez-vous.