Dépenses : immobilisations ou charges ?

Il est important de distinguer les immobilisations, des charges, afin d'identifier les différences et les enjeux comptables et fiscaux.
Immobilisations ou charges

La distinction entre les immobilisations ou charges

La distinction des dépenses à comptabiliser en immobilisations ou charges est parfois difficile à appréhender. Cette affectation a des conséquences sur le résultat de la société et donc des impacts fiscaux. Cette distinction doit donc bien être appréhendée dans la comptabilité.

Les charges sont comptabilisées dans un compte de classe 6, et on donc un impact direct à 100% l’année de leur enregistrement, tandis que les immobilisations sont comptabilisées dans un compte de classe 2, et font l’objet chaque année d’amortissement, ce qui étale l’impact sur le résultat sur plusieurs années.

La question principale à se poser est : l’objet de cette dépense aura-t-il vocation à servir mon entreprise pendant plus ou moins qu’un an ?

On parle d’avantages économiques futurs.

La deuxième question est : quel est le montant de cette dépense ?

Il n’est pas obligatoire de comptabiliser en immobilisations des dépenses de matériels, d’outillages, de mobiliers inférieurs à 500 € hors taxes.

Les dépenses d’entretien et de réparation s’enregistrent en charges. En effet, elles ne viennent pas augmenter l’avantage économique futur mais simplement le maintenir. En revanche, les dépenses qui viennent augmenter l’avantage économique futur d’une immobilisation sont à comptabiliser en immobilisation.

Les immobilisations peuvent faire l’objet d’une réévaluation libre.

Les conséquences du choix, à considérer

Les charges ont un impact négatif directe sur le compte de résultat de l’entreprise tandis que les immobilisations font l’objet d’amortissements avec un impact sur le résultat de la société, étalé sur le durée d’amortissement. Il n’y a pas d’intérêt à amortir le bien sur 1 an, sinon, pourquoi le mettre en immobilisation. Les durées peuvent aller entre 3 et 25 ans en fonction du type d’immobilisations.

Cette question peut notamment se poser dans le cadre de l’activation ou non d’un site internet.

Votre expert comptable vous conseille aussi de découvrir
Contactez-nous

N’hésitez pas à nous contacter, nos experts-comptables se feront un plaisir de revenir vers vous dans les plus brefs délais. Vous pouvez également prendre directement un rendez-vous.