Les logiciels de caisse certifiés

les logiciels de caisse certifiés

A compter du 1er janvier 2018, les assujettis à la TVA qui enregistreront les règlements de leurs clients au moyen d’un logiciel de comptabilité ou de gestion ou d’un système de caisse, devront fournir, en vue du contrôle de l’administration fiscale, un certificat ou une attestation permettant de prouver que le logiciel ou le système de caisse utilisé satisfait « à des conditions d’inaltérabilité, de sécurisation, de conservation et d’archivage des données » (CGI art. 286, 3° bis). Les contrevenants pourront être sanctionnés par une amende fiscale de 7 500 euros par logiciel de comptabilité ou de gestion ou par système de caisse frauduleux.

Il s’agit de tous les logiciels avec lesquels les sociétés gèrent les encaissements de leurs clients personnes physiques (ou morales ne récupérant pas la TVA).

N’hésitez à nous contacter pour de plus amples questions et réponses à ce sujet.

D'autres actualités sur le même sujet
Le financement participatif

Financement participatif

Le Conseil supérieur de l’Ordre des experts-comptables a signé un partenariat avec une troisième plateforme de financement participatif sous forme de prêt rémunéré (Crowdlending), Les …

Lire la suite →
Représentativité patronale, intervention des CAC

Représentativité patronale : intervention des CAC

À compter de 2017, le commissaire aux comptes devra attester, tous les quatre ans, du nombre d’adhérents à l’organisation professionnelle d’employeurs (OPE) qui souhaite établir …

Lire la suite →
Les preuves numérique fiable

Preuve numérique fiable : le papier peut disparaître

Le droit de la preuve a été réformé par l’ordonnance du 10 février 2016. C’est désormais le nouvel article 1379 du code civil, entré en …

Lire la suite →
Contactez-nous

N’hésitez pas à nous contacter, nos experts-comptables se feront un plaisir de revenir vers vous dans les plus brefs délais. Vous pouvez également prendre directement un rendez-vous.